Gospelment vôtre

Chaque lundi à 8h20 dans la quotidienne Demain n'arrive jamais présentée par Naren

« Après l’émission « Les Enfants du Gospel », je suis de retour pour vous offrir le bon message du gospel dans

« Gospelment vôtre ». Célébrer Dieu dans la musique gospel, car oui, le Gospel est aussi joyeux, funky, rocky et dance. 

Ceci vous rappelle que nous ne dormirons pas, et que nous aurons le scintillement de la joie dans le Seigneur. 

PODCAST

I love the Lord par le Pasteur James Moore (lundi 28 juin 2021)

Pour le dernier Gospel de cette saison je partage avec vous, l’absolu  swinging-Gospel : « I love the Lord/j’aime le Seigneur », par le Pasteur James Moore.  C'est un témoignage de l'amour et de la gratitude totale pour Jésus, avec la référence au Livre d’ Ésaïe 53:5.

A Satisfied Mind par Jeff Buckley (lundi 21 juin 2021)

Dans le vaste océan de l'Evangile, notre voilier navigue vers le Gospel « A Satisfied Mind », écrit par Red Hayes et Jack Rhodes et interprété par l'homme à la voix déchirante : Jeff Buckley.
Ce Gospel rappelle le verset de Gospel selon  Matthieu : « Il est plus facile pour un chameau de passer par le trou d'une aiguille que pour un homme riche d'entrer dans le royaume de Dieu ».

« Take me to the king » par Tamela Mann (lundi 14 juin 2021)

Aujourd’hui nous allons écouter le Gospel certifié Platinum « Take me to the King ». Écrite et produite par le Gospel-génie Kirk Franklin et interprétée par la soprano Tamela Mann.
Ce Gospel est un témoignage qui montre la réalité de la situation actuelle de beaucoup de gens à travers le monde.

Soldiers under His Command par Stryper (lundi 7 juin 2021)

Le Rock-Gospel « Soldiers under His Command » parle, bien entendue, des soldats du Christ, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal et c’est bien possible qu’il fut inspiré du deuxième livre de 2 Timothée 4: 7: « J'ai combattu le bon combat, j'ai achevé la course, j'ai gardé la foi. »

« Joy » par Beth Hart & Joe Bonamassa (lundi 31 mai 2021)

Le Blues-Rock « Joy » nous raconte l’histoire de quelqu'un qui a perdu toute joie dans sa vie, la vie est un cercle rouillé. Ce Gospel est une prière pour trouver une sortie ou ouverture par laquelle la joie est retrouvée. En cherchant l’ouverture ou réponse est le Seigneur. Les lyriques sont écrites de façon que les deux mondes, spirituel et séculier, l'apprécient au max ce beau Gospel, interprété par Beth Hart & Joe Bonamassa.

"Jesus" par Le'Andria Johnson (lundi 24 mai 2021)

Dans le cadre du Pentecôte j’ai choisi le Gospel « Jesus », dont la musique a été écrite par Charles Harmon et les lyrics ont été écrite par Le’Andria Johnson. Ce chant émouvant est un cri délibéré à Jésus d'une âme crevée au bout de son souffle.
 

This is what heaven means to me  par Tanya Goodman (lundi 17 mai 2021)

Aujourd’hui un Country Gospel :  This is what heaven means to me, interprété par Tanya Goodman Sykes, la fille des « Happy Goodmans ». C’est un témoignage touchant sur la manière dont le Paradis peut être visualisé.
Dans le coeur sont Becky Isaacs Bowman de Bluegrass groupe « The Isaacs » et Charlotte Ritchie.

« Don't Let the Devil Ride » par Neal Roberson (lundi 10 mai 2021)

Aujourd’hui je vous propose un Blues-Gospel « Don’t let the devil ride ! », un avertissement contre l’oisiveté inspiré d’un passage de la 2ème Épître aux Thessaloniciens 3:6, interprété par l’Évêque Neal Roberson, qui désire être une épître vivante, glorifiant Dieu le Père et Dieu le Fils - Jésus-Christ en paroles et en actes.

«Exodus» par Bob Marley (lundi 3 mai 2021)

Dans le vaste océan du Gospel, nous naviguons vers les Caraïbes : un Reggae-Gospel sur le Deuxième Livre de l’Ancien Testament « Exodus » comme méthode auxiliaire pour retrouver la liberté. Je vous invite à être à l’heure pour l’homme légendaire qui voulut unifier le monde en paix par sa musique et ses paroles : Bob Marley.

Calvary par Mahalia Jackson (Lundi 26 avril 2021)

En pensée méditative spéciale pour la période Sainte, Pâques, je voudrais partager avec vous le mythe légendaire du Gospel, Mahalia Jackson avec une version live qui traverse le tréfonds de l’âme, « Calvary ». L'interprétation de Mahalia, quand elle chante la crucifixion de Jésus, offre un espace ‘parfait’ pour le chagrin de la croix.
Mahalia’s interprétation a été enregistrée pendant le concert qu’elle a donné le 26 mars 1967 au « Lincoln Center’s Philharmonic Hall » à New York City.

I will no wise cast you out  par Philip Bailey (Lundi 8 février 2021)

je vous propose « I will no wise cast you out » dont vous reconnaîtrez tout de suite la voix : Philip Bailey, avec un Gospel inspiré de l’Évangile de Jean 6:37 : « Tous ceux que le Père Me donne viendront à Moi, et celui qui vient à moi, je ne vais pas le rejeter ». Une promesse encourageante pour tous les fidèles, mais aussi pour ceux qui ont besoin de Jésus et qui ont le cœur lourd. Écoutons Philip Bailey nous chanter son interprétation.

Worth it all par Jason Crabb (Lundi 1er février 2021)

Le Country Gospel est souvent le récit d’une histoire comme témoignage, ou comme partage de la joie pure avec tous. Je vous présente Jason Crabb, avec le Country Gospel « Worth it all ». Jason nous raconte en chantant l’histoire de son propre pèlerinage intérieur dans sa vie quotidienne. On peut déduire de son histoire qu’il a compris que les problèmes sont en quelque sorte des indicateurs sur le chemin vers Dieu et, avec le Sauveur à son côté, tout ce qu’il a traversé en valait la peine.

Walk On par The Isaacs (Lundi 25 Janvier 2021)

La vie est courte, on perd un temps fou avec des  « visions » de vie à la mode, le moulin de stress etc.
Pourquoi laisser choses et personnes négatives ruiner la vie ? Restons concentrés sur la réalisation de l'objectif : après avoir traversé le Jourdain, rentrer à la Maison, au Paradis.
Et les Isaacs vous diront comment, dans leur fabuleux Bluegrass Gospel « Walk On ».

Something About The Name Jesus (Lundi 18 Janvier 2021)

C’est la première émission du thème « Les Duos des Grands ».
Je vous propose avec « Something about the Name Jesus » des Gospels basés sur la foi.
Mais ce qui fait la différence, c’est d'avoir cette foi comme un mode de vie simple avec des louanges, des prières et des mantras réguliers en répétant le nom du Seigneur.
« Something about the Name Jesus » est un Gospel qui tente de décrire ce sentiment d'Amour de Jésus et encourage chacun à répéter le Nom de Dieu.

One More Day par le Mississippi Mass Choir (Lundi 11 janvier 2021)

Aujourd'hui, je vous propose « One More Day », un Gospel sur la gratitude, partagé avec le monde entier, parce que remercier en toutes circonstances est la volonté de Dieu en Jésus-Christ pour nous tous. Chaque matin est un nouveau jour et est un jour que le Seigneur a créé. Ce Gospel sera interprété par mon chœur de masse préféré : le Mississippi Mass Choir.

Blessed Quietness par Rev. Clay Evans & the AARC Mass Choir (Lundi 4 janvier 2021)

C’est une icône des droits civils, le Révérend Clay Evans avec le AARC Mass Choir qui lance le premier Gospel de 2021, le bluesy « Blessed Quietness », inspiré du livre d’Ésaïe 30:15, « Dans le calme et la confiance est votre force »

Never would have made it par Le’Andria Johnson (Lundi 14 décembre 2020)

Voici un Gospel approprié pour cette année qui a passé vite et qui a été dure pour le monde entier en transition : « Never would have made it » écrit par Bishop Marvin Sapp et interprété par une des mes chanteuses de Gospel favorite : Le’andria Johnson.
Je peux même dire que ce Gospel est là chanson de l’année !

Victory - Tye Tribbett (Lundi 7 Décembre 2020)

Aujourd'hui c'est un Gospel énergique par le pasteur Tye Tribbett. Souvent présenté comme l'Elvis du Gospel, Tye met au défi toutes les oreilles d'embrasser le son de la musique du Royaume avec le Gospel 'Victory', qui est resté plus de 6 semaines dans les Gospel-charts dont 3 semaines numéro 1

Oh Happy Day - Edwin Hawkins Singers (Lundi 30 Novembre 2020)

Parmi les Gospels les plus chantés au monde se trouve « Oh, Happy Day », qui est à l’origine un hymne des non-conformistes dans l'Angleterre du 18ème siècle. Même aujourd’hui on retrouve ce Gospel dans les films, les comédies musicales, les rassemblements spirituels, dans les églises et les écoles, ou encore chez les musiciens qui adorent le jouer. Nous allons voyager dans le temps, destination 1969, quand The Edwin Hawkins Singers popularisa internationalement « Oh happy Day ».

I Praise Him interprété par Shari Addison (Lundi 23 novembre 2020)

Aujourd’hui nous avons le Gospel « I Praise Him », je Le Loue, interprété par Shari Addison. La chanteuse de Gospel raconte pourquoi c’est important de louer le Seigneur, en chantant sur une musique qui déchire. Faites place dans votre salon, ou là où vous êtes, nous allons swinguer en louant le Seigneur.

Moses Take Your Shoes Off - Jessy Dixon (Lundi 16 Novembre 2020)

Voici un Gospel rempli de joie : « Moses take your Shoes off -Moïse enlève tes chaussures, tu es sur la Terre Sacrée », interprété par Jessy Dixon en compagnie d’artistes comme Sonya Isaacs dans le Bill Gaither Gospel Series. vient directement de l’Ancien Testament, du Livre de l’Exode chapitre 3, dans lequel Dieu S’adresse directement à Moïse.

Maybe God is Tryin' to Tell Somethin’ - The Color Purple (Lundi 9 Novembre 2020)

Je vous propose l’émouvant Maybe God Is Tryin' To Tell Somethin’, du film de 1985 de Steven Spielberg «The Color Purple», d'après le roman d'Alice Walker, dont la musique est produit par Quincy Jones et composé par Andrae Crouch et les voix sublimes sont celles de Tata Vega de Jacqueline Farris. Ce Gospel montre que même en traversant des violences extrêmes et une vie atrocement dure et malhonnête, il faut ancrer la foi en Dieu, car Dieu ne nous abandonne jamais.

The Batte is the Lord’s - Yolanda Adams (Lundi 2 Novembre 2020)

On lance ce dernier trimestre par un Gospel sur l'intrépidité, première requise de la spiritualité. Car Dieu nous a donné un esprit non pas de peur mais de puissance, d'amour et de maîtrise de soi.
Je vous propose le Gospel « The Batte is the Lord’s », interprété par Yolanda Adams.

Let it Rain - Bishop Paul Sylvester Morton (Lundi 12 Octobre 2020)

Quelque chose de beau, une prière pour les autres : «Let it Rain,», interprété par Bishop Paul Sylvester Morton, accompagné par le coeur du masse du Full Gospel Baptist Church Fellowship. Dieu ouvre les fenêtres du Ciel et qu'il pleuve. Cette pluie est une pluie spirituelle, c’est-à-dire une pluie de bénédictions et de protection. Chantons cette prière pour celui qui est dans la détresse.

Thank you for this day Spirit par Karen Drucker (5 octobre 2020)

Sur cette journée de l'automne je vous propose une chanson douce, interprété par Karen Drucker, qui l'a écrite. « Thank you for this day Spirit ». Une chanson qui ouvre les coeurs et qui fait quelque chose de plus que nous tous pouvons faire : rendre louange et gratitude au Seigneur pour toute sa protection et ses bénédictions.

God is par Kanye West (Lundi 28 Sept 2020)

Nous allons écouter ‘God is’, un gospel contemporain écrit sur une musique générique d'un Gospel de renommée internationale. C'est le témoignage d'un rappeur qui a trouvé la Lumière et qui est devenu un homme de Dieu, Kanye West. Ses concerts de sermons qui remplissent les salles et les églises jusqu'au toit en Amérique, ont même eu lieu à Paris au début de cette année.

Ta Ta You Jesus par Kevin Whalum (Lundi 21 Sept 2020)

 Nous écoutons le Gospel « Ta Ta You Jesus », interprété par Kevin Whalum, accompagné par son grand frère, le grand ténor saxophoniste Kirk Whalum. Kevin était inspiré d’un passage de Luke 18:17. « Ta Ta You Jesus » est un beau rappel que c’est bien de regarder le Royaume de Dieu avec les yeux d’un enfant, avec spontanéité et franchise et avec un coeur pur.

Revolution par Kirk Franklin & The Nu Nation Project

Je voudrais vous offrir un Gospel basé d’un passage du Livre d’Apocalypse du Nouveau Testament, interprété par pasteur Kirk Franklin et son choir The Family. Ce Gospel intitulé « Revolution », pris d'assaut le monde et correspond à nos temps.

God don’t need no matches interprété par le Pasteur James Moore

Je vous propose un Gospel qui donne la pêche: « God don’t need no matches » interprété par le Pasteur James Moore avec le Mississippi Mass Choir et tenez vous bien : un petit 120, plus une vingtaine de musiciens superbes. Comme beaucoup des albums de Gospel, c’est en live. "Dieu n'a pas besoin d’allumettes, Il est feu Lui-même" est dans un style traditionnel de Gospel ; le pasteur appelle et la chorale répond. Ici la chorale termine la phrase.