à 10h, 1 mardi sur 2

Dans cette rubrique nous allons explorer chaque fois un hymne ou un chant de la musique orthodoxe chrétienne, qui est chargée d'une grande énergie spirituelle mystique; elle est très profonde et produit un effet d’élévation surprenant. Ses œuvres sont souvent des louanges de saints, d'ascètes ou de moines, à la suite de visions ou de réalisations spirituelles. Parfois, les auteurs de ces hymnes sont inconnus, mais parce qu'ils ont été chantés pendant des siècles avec beaucoup de zèle et de foi par des centaines de dévots, de moines et de clercs, dans les liturgies et les fêtes de l'église, et également en tant que pratique spirituelle personnelle, ils ont acquis une puissance et une charge spirituelle très grandes. Ils ont souvent des équivalents dans la musique d’Église catholique. On va essayer de faire une analogie entre ces différentes versions. Il n'est pas rare qu'ils soient également proches, par leur expression et leur signification, des hymnes de la musique mystique hindoue. On essaiera également d'examiner les points communs qui révèlent que la Vérité - la Vérité spirituelle - est une pour tous, indépendamment de la nation, de la religion ou de l'âge.

PODCAST

...L'effet d’élévation cet hymne est surprenant, tout comme les qualités de la Mère de Dieu invoquées dans ce chant. C'est comme une ôde solennelle à la joie, appelant après chaque verset la Mère de Dieu à se réjouir et à exulter. Elle a été appelée "plus élevée que les cieux", "plus radieuse que les rayons du soleil", "plus pure que la lumière". En l'appelant "l’Arbre de vie", le saint exprime son rôle de Créateur et de Mère de tous les êtres vivants, et en la désignant comme la "Fontaine d'immortalité", il suggère que c’est Elle qui donne la Libération ultime et la Vie éternelle.