Conférences sur le christianisme

Les valeurs  spirituelles pour le monde d'aujourd'hui par Stan Rougier

Enregistrée au CVR le 23 avril 2017

Né en 1930, à Jurançon (Béarn). Cinquième d’une famille de six enfants. Jeunesse passée à Saint Jean de Luz et à Clermont-Ferrand. Marqué par l’occupation allemande au Pays Basque. Passionné par la lecture, le dessin et la sculpture. Le scoutisme façonne sa personnalité (« le scout sourit et chante dans les difficultés »).Il est interprète de la délégation de Birmanie au Jamboree scout de 1947. Pratique une quinzaine de sports, surtout le judo, la pelote basque et l’équitation. Se rend en auto-stop en Ecosse à dix-huit ans et au Cap Nord à dix-neuf ans. Travaille comme manœuvre trois mois en fonderie à Paris. Educateur dans divers centres de délinquants. Infirmier à l’hôpital de Bobo-Dioulasso (Burkina) durant 15 mois. Camp de montagne avec le Père Philippe Maillard au lac de Tignes (été 1952). Cherche sa voie durant deux ans au séminaire de Paris, puis un an plus tard à la mission de France. 1 année de noviciat dominicain de Lille en 1957 et 1958. Entre fin 1958 au séminaire de Versailles. Ordonné prêtre, le 18 Décembre 1960 à Meudon. Aumônier de jeunes à Bezons, Houdan, Savigny- sur- Orge (Lycée Jean-Baptiste COROT), faculté d’Orsay, Lycées Racine et Condorcet, Gif- sur -Yvette. Se rend dans une centaine de pays pour des reportages et des conférences. Ecrit un reportage sur le Chili en 1971. Ce reportage l’introduit au journal La Croix où il publiera, entre 1971 et 1977 une quinzaine de chroniques ( et plus tard plus de deux cents). Demandé par un éditeur pour un livre sur la jeunesse. « L’avenir est à la tendresse » lui vaut d’être appelé pour des conférences de plus en plus nombreuses. Il fait partie durant quinze ans du bureau de l’A.E.C.E.F ( association d’écrivains croyant d'expression française). Il prêche pendant plus de vingt-cinq ans aux messes de France Culture et du Jour du Seigneur (France 2). Il a animé une centaine de retraites spirituelles. Il continue conférences, retraites et accompagnements  de voyage. Il dit souvent « un prêtre ne s’use que si on ne s’en sert pas ».

2 niveaux d'appartenance à une religion par Frère Benoit Billot

Enregistrée au CVR le 8 janvier 2017

Frère Benoît Billot, après des études supérieures de biologie végétale, est entré au monastère bénédictin du prieuré Saint Grégoire de Rungis, et a été ordonné prêtre en 1963. En 1985, après un parcours de psychanalyse et de psychothérapie, il a fondé "La Maison de Tobie", association qui cherche à promouvoir la vie spirituelle en rapport avec le corps, le psychisme et la rencontre des autres religions. En 1998, le prieuré a été transféré à Etiolles. Il a déjà publié plusieurs ouvrages dont Je te bâtirai une maison Voyage dans les monastères Zen, Le Chemin de Tobie et participer à Sagesses pour aujourd’hui et Le moine, l’iman et le rabbin chez Calmann-Lévy.

L'importance de la nativité par le Fr Benoit Billot

Enregistrée au CVR le 20 décembre 2015

Frère Benoît Billot, après des études supérieures de biologie végétale, est entré au monastère bénédictin du prieuré Saint Grégoire de Rungis, et a été ordonné prêtre en 1963. En 1985, après un parcours de psychanalyse et de psychothérapie, il a fondé "La Maison de Tobie", association qui cherche à promouvoir la vie spirituelle en rapport avec le corps, le psychisme et la rencontre des autres religions. En 1998, le prieuré a été transféré à Etiolles. Il a déjà publié plusieurs ouvrages dont Je te bâtirai une maison Voyage dans les monastères Zen, Le Chemin de Tobie et participer à Sagesses pour aujourd’hui et Le moine, l’iman et le rabbin chez Calmann-Lévy.

La rencontre par le père Christian Delorme

Enregistrée au CVR 3 juillet 2016

Christian Delorme, né à Lyon le 30 juillet 1950, surnommé « le curé des Minguettes », est un prêtre français de l'archidiocèse de Lyon, très impliqué dans le dialogue inter-religieux, particulièrement avec les musulmans. Il est aussi un des disciples chrétiens de Gandhi1, aide la communauté tibétaine en France et défend les droits de l'homme au Tibet.

 

Conférence enregistrée lors de la rencontre interreligieuse les 2 et 3 juillet 2016

Maître Eckhart, un mystique pour notre temps par Pasteur Frédéric Fournier

Enregistrée au CVR 23 octobre 2016

Maître Eckhart est un religieux Dominique du moyen-âge. Il a eu une expérience mystique très puissante dont il rend compte dans ses sermons. Sa pensée est très actuelle et peut nous aider à nous approcher de Dieu, quel que soit le nom que nous lui donnons et quelle que soit notre tradition. D'ailleurs, sa pensée peut faire écho au bouddhisme zen et à la philosophie non-dualiste de l'Inde.

 

Frédéric Fournier est pasteur de l'Eglise protestante Unie de France à Massy. Il est titulaire d'une maîtrise en théologie protestante. Il est engagé dans le dialogue interreligieux. Il participe notamment aux rencontres à l'ashram de Gretz et au Festival pour la paix à la pagode de Vincennes. Il accompagne des groupes de méditation chrétienne en région parisienne.

La rencontre par le père Pierre-François de Béthune

Conférence enregistrée lors de la rencontre interreligieuse les 2 et 3 juillet 2016

Pierre-François de Béthune est né en Belgique dans les années 30 et a été très touché par la fin de la guerre et par l'expérience de l'horreur à huit ans. Il est entré au monastère en 1955 puis a poursuivi ses études à Rome. Il a entrepris un travail missionnaire au Katanga durant huit années. De retour en Europe, il découvre le zen en 1971 puis effectue plusieurs longs séjours au Japon. En 1978, il devient responsable du dialogue interreligieux chez les moines d'Occident puis « consulteur » au Conseil pontifical du Vatican durant quinze ans. Prieur au Monastère de Clerlande en Belgique de 1989 à 2005, il vient de faire paraître aux éditions Albin Michel L'hospitalité sacrée entre les religions dans lequel il développe un thème qui lui est cher le dialogue entre les religions.

La prière catholique par le père Stan Rougier

Père Stan Rougier. Né en 1930, à Jurançon (Béarn). Cinquième d’une famille de six enfants. Jeunesse passée à Saint Jean de Luz et à Clermont-Ferrand. Marqué par l’occupation allemande au Pays Basque. Passionné par la lecture, le dessin et la sculpture. Le scoutisme façonne sa personnalité (« le scout sourit et chante dans les difficultés »).

Il est interprète de la délégation de Birmanie au Jamboree scout de 1947. Pratique une quinzaine de sports, surtout le judo, la pelote basque et l’équitation. Se rend en auto-stop en Ecosse à dix-huit ans et au Cap Nord à dix-neuf ans. Travaille comme manœuvre trois mois en fonderie à Paris. Educateur dans divers centres de délinquants. Infirmier à l’hôpital de Bobo-Dioulasso (Burkina) durant 15 mois. Camp de montagne avec le Père Philippe Maillard au lac de Tignes (été 1952).

Cherche sa voie durant deux ans au séminaire de Paris, puis un an plus tard à la mission de France. 1 année de noviciat dominicain de Lille en 1957 et 1958. Entre fin 1958 au séminaire de Versailles. Ordonné prêtre, le 
18 Décembre 1960 à Meudon. Aumônier de jeunes à Bezons, Houdan, Savigny- sur- Orge (Lycée Jean-Baptiste COROT), faculté d’Orsay, Lycées Racine et Condorcet, Gif- sur -Yvette.

Se rend dans une centaine de pays pour des reportages et des conférences. Ecrit un reportage sur le Chili en 1971. Ce reportage l’introduit au journal La Croix où il publiera, entre 1971 et 1977 une quinzaine de chroniques ( et plus tard plus de deux cents). Demandé par un éditeur pour un livre sur la jeunesse. « L’avenir est à la tendresse » lui vaut d’être appelé pour des conférences de plus en plus nombreuses.

Il fait partie durant quinze ans du bureau de l’A.E.C.E.F ( association d’écrivains croyant d'expression française).

Il prêche pendant plus de vingt-cinq ans aux messes de France Culture et du Jour du Seigneur (France 2). Il a animé une centaine de retraites spirituelles. Il continue conférences, retraites et accompagnements  de voyage. Il dit souvent « un prêtre ne s’use que si on ne s’en sert pas ».

La prière orthodoxe par le père Christophe Levalois

Le Père Christophe LEVALOIS est prêtre orthodoxe (paroisse Saint-Séraphin-de-Sarov à Paris), enseignant, journaliste, essayiste, membre de l'association des Écrivains croyants. Membre de la commission « Médias et information » de l'Assemblée des évêques orthodoxes de France Co- fondateur et rédacteur en chef du site d'informations Orthodoxie. com qui a organisé les deux premiers salons du livre orthodoxe en 2012 et 2014 à Paris. Il a publié de nombreux ouvrages.

La prière Catholique par Père Michel Saulnier, Sr Marie Pinlou, Fr Daniel Pont et Sr Solange Rault

Sœur Marie PINLOU du monastère bénédictin de Urt en Pyrénées-Atlantique. Elle a reçu un appel à la vie religieuse dès son enfance. Elle a terminé ses études en Angleterre et a ensuite travaillé au Moyen-Orient. Revenue en France elle est entrée au monastère. C’est en 1995 que son supérieur lui demande de prendre le service au DIM (Dialogue Interreligieux Monastique) et c’est dès 1998 qu'elle découvre le zen au japon. 


Frère Daniel PONT OSB est né en France en 1952. Moine depuis 1980, il a vécu sept ans à Jérusalem. Prieur du monastère d’En Calcat, il a fait plusieurs séjours en Inde, et au Japon dans les monastères zen. Il fut coordinateur du Dia- logue interreligieux monastique (DIM) France, puis coordinateur des commissions du DIMMID européen depuis 2005. Il a été élu président du DIMMID en 2010.


Sœur Solange RAULT du monastère de Jouarre ; moniale bénédictine depuis une quaran- taine d'années. Initiée au Dialogue Interreligieux par Soeur Marie Baron, elle a participé à des rencontres régulières à Jouarre avec Swami Veetamohananda. Avec un groupe de 7 moines et moniales, accompagné par le Swami, elle a fait un pélerinage dans le Nord de l'Inde en 2006, en recevant l'hospitalité dans des ashrams.


Père Michel SAULNIER. Natif de Provins, sur demande de l'Évêque de Meaux, le Père Michel Saulnier a accepté de devenir Aumonier des Sœurs Bénédictines de l'Abbaye de Jouarre. En 2004 il a fêté son "Jubilé", 50 ans de sacerdoce, partagé entre la Seine-et-Marne, (dont 17 ans comme Vicaire Général du Diocèse), et le Moyen-Orient.

L'unité dans la diversité par le père Antoine Guggenheim

Enregistrée au CVR 8 mars 2015

Docteur en théologie, prêtre du diocèse de Paris, le Père Guggenheim est fondateur et ancien directeur du Pôle de recherche, directeur du troisième cycle de la Faculté Notre-Dame et aujourd’hui en charge du développement international et des partenariats. 

Antoine Guggenheim a passé un bac scientifique puis suivi les classes préparatoire aux écoles d’ingénieurs et réussi le concours de l’Ecole nationale supérieures des Mines de Nancy. Diplômé en 1985, il entre alors au séminaire et part faire ses études de théologie en Belgique, à l’université de Louvain-la-Neuve et à Bruxelles où il obtient licence canonique de philosophie et licence, suivie d’un doctorat, en théologie. Il est ordonné à Notre-Dame en 1993 et enseigne dès l’année suivante à l’Ecole-cathédrale, tout en étant vicaire à Saint Philippe du Roule.

Il enseigne sans interruption depuis lors, à l’exception d’une année, pendant laquelle il exerce ses fonctions de vicaire à mi temps, pour achever sa thèse. Il devient le premier président de l’Ecole-Cathédrale érigée en faculté canonique, la Faculté Notre-Dame en 1999. Outre deux livres consacrés au pape Jean-Paul II, Pour un nouvel humanisme, essai sur la philosophie de Jean Paul II et Liberté et vérité, une lecture philosophique de Personne et Acte de Karol Wojtyla, et une étude du commentaire de Saint Thomas d’Aquin sur l’Epitre aux Hébreux, il s’est attaché à l’héritage du concile Vatican II, Vatican II, la sacramentalité de l’Eglise et le royaume et à diverses personnalités, telle Jean Daniélou.

L'idéal de Jésus pour le monde d'aujourd'hui par Stan Rougier

Enregistrée au CVR le 4 janvier 2015

Biographie, voir plus bas

L'idéal de Jésus pour le monde d'aujourd'hui par le frère Benoit Billot

Enregistrée au Centre Védantique Ramakrishna en décembre 2014

Biographie, voir plus bas

L'Unité dans la diversité selon le christianisme, le testament de Jésus par Fr. Benoit BILLOT

Frère Benoît Billot, après des études supérieures de biologie végétale, est entré au monastère bénédictin du prieuré Saint Grégoire de Rungis, et a été ordonné prêtre en 1963. En 1985, après un parcours de psychanalyse et de psychothérapie, il a fondé "La Maison de Tobie", association qui cherche à promouvoir la vie spirituelle en rapport avec le corps, le psychisme et la rencontre des autres religions. En 1998, le prieuré a été transféré à Etiolles. Il a déjà publié plusieurs ouvrages dont Je te bâtirai une maison Voyage dans les monastères Zen, Le Chemin de Tobie et participer à Sagesses pour aujourd’hui et Le moine, l’iman et le rabbin chez Calmann-Lévy.  

La signification de la messe par le Père Stan ROUGIER

Prêtre du diocèse d’Evry-Corbeil, il a été pendant plus de 25 ans chroniqueur, prédicateur à France Culture et à la Télévision. Il a parcouru le monde en animant des rencontres, des retraites et en donnant des conférences. Il est également l’auteur d’une trentaine d’ouvrages. Ouvert au dialogue interreligieux, il a étudié les Védas, la Bhagavad Gita et les Upanishads, qui sont le fondement de la philosophie du Védanta et a séjourné en Inde dans les ashrams de Chidananda et de Chandra Swami. Il porte un regard chrétien et respectueux sur le Védanta.

La beauté sauvera le monde, la philocalie, la prière du cœur orthodoxe par Bertrand VERGELY

Bertrand Vergely est un philosophe et théologien orthodoxe français.

Il est un ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud.

Il a enseigné à Sciences Po Paris et enseigne toujours à l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge et au Lycée Pothier en classe préparatoire aux grandes écoles en Khâgne Classique (Ulm) et en Hypokhâgne B/L.

Il est expert auprès de l'Association progrès du management. Il publie dans le journal Atlantico.

Le sermon sur la montagne par Fr. Benoit Billot

Enregistrée au Centre Védantique Ramakrishna le 3 mars 2013

Frère Benoît Billot, après des études supérieures de biologie végétale, est entré au monastère bénédictin du prieuré Saint Grégoire de Rungis, et a été ordonné prêtre en 1963. En 1985, après un parcours de psychanalyse et de psychothérapie, il a fondé "La Maison de Tobie", association qui cherche à promouvoir la vie spirituelle en rapport avec le corps, le psychisme et la rencontre des autres religions. En 1998, le prieuré a été transféré à Etiolles. Il a déjà publié plusieurs ouvrages dont Je te bâtirai une maison Voyage dans les monastères Zen, Le Chemin de Tobie et participer à Sagesses pour aujourd’hui et Le moine, l’iman et le rabbin chez Calmann-Lévy.  

Regard chrétien sur l'hindouisme par Stan Rougier

Enregistrée au Centre Védantique Ramakrishna le 27 mai 2012

Prêtre du diocèse d’Evry-Corbeil, il a été pendant plus de 25 ans chroniqueur, prédicateur à France Culture et à la Télévision. Il a parcouru le monde en animant des rencontres, des retraites et en donnant des conférences. Il est également l’auteur d’une trentaine d’ouvrages. Ouvert au dialogue interreligieux, il a étudié les Védas, la Bhagavad Gita et les Upanishads, qui sont le fondement de la philosophie du Védanta et a séjourné en Inde dans les ashrams de Chidananda et de Chandra Swami. Il porte un regard chrétien et respectueux sur le Védanta.