Philosophies et religions de l'Inde

L'union de la conscience individuelle à Purusha, la Pure Conscience, peut se faire suivant deux systèmes :

  1. Le système qui est allié au Samkhya dualiste est appelé le Yoga du Samkhya. D'après le système dualiste de cette philosophie, il existe vingt-cinq éléments métaphysiques. La connaissance de ces éléments entraîne la libération, c'est-à-dire la suppression de l'identité avec la conscience individuelle, la matière et le monde matériel.
  2. Le Samkhya non-dualiste est identique au Védanta. Le système généré est appelé le Yoga -Védanta. 

L'analyse psychologique commence par des expériences dualistes et culmine dans la connaissance non-dualiste. Le yoga est commun au Samkhya et au Védanta.

Swami Veetamohananda

Vedanta pratique par Swami Tattwamayananda

Présentation : Le védanta enseigne la présence de la divinité en tout: la nature de l'homme et de l'univers entier est divine. Ainsi le but de la vie humaine est de découvrir et de manifester cette réalité, les différentes traditions dans le monde constituant autant de chemins pour y parvenir. L'unité dans la diversité est le thème immortel du Védanta.

 

Swami Tattwamayananda est le président en charge des centres védantiques de la Californie du Nord, San Fransisco. Il a servi dans divers centres de l'Ordre de Ramakrishna en Inde en tant que rédacteur en chef, éditeur et enseignant du sanscrit, des écritures védiques et de la philosophie indienne. Avant d'arriver aux États-Unis en janvier 2012, il enseignait le Sanskrit, les Écritures védiques et la philosophie indienne au Centre de formation à Belur Math, le quartier général de la Mission Ramakrishna, à Kolkata, en Inde.

Conférences de Swami Veetamohananda

Swami VEETAMOHANANDA est un moine de l’Ordre de Ramakrishna en Inde. Il s’est soumis à la discipline très stricte des yogas (karma yoga, bhakti yoga, raja yoga et jnana yoga), à l’étude du sanscrit, du chant et de la musique classique indienne – la flûte, l’harmonium, et le tabla sont ses instruments prédilections et son art musical s’exprime particulièrement dans les mantras chantés et les chants dévotionnels. Il dirige le Centre Védantique Ramakrishna en France depuis 1994 et a pu tisser de belles relations entre l’Orient et l’Occident en étant membre du comité interreligieux monastique (DIM) où il participe régulièrement aux différents programmes pour la paix et l’harmonie. Il est très demandé dans les divers pays européens, ainsi que dans d’autres pays du monde pour ses conférences sur la pratique du « Yoga dans la vie de tous les jours », et ses séances de méditation guidée et chantée.

Les conférences de Swami RITAJANANDA

Swami Ritajananda naquit le 9 décembre 1906 à Mylapore, Madras. Il venait d'une famille de brahmanes orthodoxes du sud de l'Inde. En 1931, à l'age de 25 ans, il arriva au Belur Math pour rejoindre l'ordre de Sri Ramakrishna. Il obtint l'initiation du Président de l'époque, Swami Shivananda, un disciple direct de Sri Ramakrishna. En 1954, Swami Nikhilananda réclama la présence du Swami à New York, comme ministre adjoint au culte au centre Ramakrishna-Vivekananda. En 1959, Swami fut transféré à la société Védantique de la Californie du Sud, à Hollywood, à titre temporaire, comme deuxième ministre adjoint au culte. En 1961, il fut nommé Président du Centre védantique Ramakrishna à Gretz qu'il dirigea jusqu'à sa mort le 22 janvier 1994.

Les écoles, systèmes et voies selon le Shivaïsme du Cachemire par Serge Lelandais -Bhaktaraj

Enregistrée au Centre Védantique Ramakrishna le 14 mai 2017

La philosophie Tantra nous propose de comprendre comment notre vie se tisse. L’Enseignement Tantra nous permet de retrouver notre verticalité native afin de reconnaître notre véritable nature au cœur de la Nature qui est manifestation de l’Unité. La pensée Tantra se décline sous un processus en cinq voies de réalisation de cette Unité. Elle nous propose des moyens d’action et de connaissance sur notre capacité à tisser avec le fil de notre intelligence notre propre existence :

Il y a 3 grandes étapes dans la vie de l’être humain :

1. L’on subit notre existence parce que l’on n’a pas suffisamment de moyens pour assumer notre vie.
2. Grâce à notre réflexion on peut accompagner notre existence, accompagner les évènements
3. Et lorsqu’on acquiert une certaine maturité, on peut devenir les créateurs de notre existence.

Le positionnement de soi en notre qualité humaine d’homme spirituel par l’une des 5 voies permet naturellement de se connecter et se relier aux énergies de la Nature. Les Voies nous révèlent que nous avons en nous-mêmes la liberté de création de notre existence.
 
Bhaktaraj est un « autodidacte » du yoga… Il a commencé par plus de 15 ans de pratique personnelle, redécouvrant les asanas, les postures de Hatha-Yoga et les respirations yogiques dans sa chambre. En 1969, il rencontre Swami Chidananda, disciple de Swami Sivananda de Rishikesh, qui lui donnera un enseignement particulier. Puis il découvre le Védanta au Centre Védantique Ramakrishna avec Swami Ritajananda qui l’initiera en août 69 et lui donnera le nom de Bhaktaraj. Avec Sri Mahesh il a approfondi la connaissance expérimentale de la pratique et avec Lilian Silburn, il se laissera guider sur la voie tantrique approfondie avec les travaux d’André Padoux. Il est enseignant et poète.
 
Podcast susceptibles de vous intérésser :
15mn d'entretien sur le shivaisme du Kashmir avec Bhaktaraj par Shivani
Le Shivaisme du Kashmir par Pierre-Sylvain Filliozat

Écologie et spiritualité indienne par Yves baudron

Enregistrée au Centre Védantique Ramakrishna le 20 novembre 2016

Yves Baudron né en 1939 à Orléans dans une famille protestante, sa grand-mère paternelle, fille de pasteur calviniste, fut son premier instructeur spirituel. À 18 ans, il fréquente déjà régulièrement le Centre Védantique Râmakrichna fondé par le swami Siddheshwarananda et commence l’étude du sanskrit et des textes sacrés millénaires de l’Inde. Sa carrière professionnelle s’est déroulée en tant qu’enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure d’Horticulture puis à l’École Supérieure du Paysage de Versailles. Aujourd’hui en retraite, il est responsable de plusieurs ruchers, apiculteur référent de l'UNAF (Union Nationale de l'Apiculture Française), administrateur du GDSA 91 (groupement de défense sanitaire apicole), etc, etc… Il a été nominé il y a quelques mois par le ministre de l’agriculture dans l’Ordre du Mérite Agricole. Il est membre permanent de la Mission Râmakrichna, participant actif de plusieurs groupes de dialogue interreligieux, et enseignez le sanskrit et la philosophie indienne en France depuis bientôt 20 ans.

L'approche védantique par le Dr Karan Singh

Enregistrée au CVR le 11 oct 2015

Le Dr Karan Singh, né Karan Singh Indar Mahindar Bahadur le 9 mars 1931 à Cannes, est un homme politique, diplomate et écrivain indien, maharadjah du Jammu-et-Cachemire. Il a été ministre entre 1967 et 1980. Il est actuellement responsable du département des affaires étrangères du comité central du Parti du Congrès.


La Mission Ramakrishna et l'UNESCO par le Swami Suhitananda

Enregistrée au CVR le 17 sept 2015

Swami Suhitananda, populairement appelé Sanatan Maharaj, le roi éternel !  a rejoint l’ordre de Ramakrishna en 1958. Il a reçu l’initiation, le mantra diksha, de Swami Vishuddhanandaji Maharaj, le 8ème Président de l’Ordre de Ramakrishna qui était un disciple direct de la Sainte Mère. Il a reçu le sannyasa en 1970 de Swami Vireswaranandaji Maharaj, le 10ème Président de l’ordre de Ramakrishna, qui était aussi un disciple de la Sainte Mère. Il a d'abord servi à diverses positions dans les centres Ramakrishna et à Belur math. Il a servi comme assistant secrétaire pendant plus d’une décennie. Il est actuellement le Secrétaire général du Ramakrishna Math et de la Ramakrishna Mission. Un Secrétaire général est comme le Premier ministre, ce qui signifie que Swami Suhitananda est le chef exécutif du Ramakrishna Math et de la Ramakrishna Mission. Ses responsabilités incluent la réalisation d’actions temporelles comme de prendre en charge les décisions du Conseil d’administration et du comité exécutif, l’admission d’aspirants monastiques dans l’Ordre, leur formation et leur répartition dans les différents centres, l’ouverture et la coordination du travail dans différents départements, le suivi de la conduite et du caractère des moines… et aussi les aspects financiers et les développements de la mission dans le monde.

Quelques clés structurelles pour entrer dans l’énergie transformatrice du Shivaïsme non-dualiste du Cachemire par Serge Lelandais Bhaktaraj

Enregistrée au CVR le 12 juillet 2015

Après 15 ans de pratique personnelle, j'ai rencontré en janvier 1969 à Paris Sri Swami Chidananda président de la Divine Life Society, célèbre disciple de Swami Sivananda de Rishikesh. Il me convia à recevoir le darshan de Sri Swami Satchitananda, son co-disciple de New York. J'ai eu le grand privilège d'être accueilli en la présence de Sri Swami Chidananda et de recevoir un enseignement particulier pendant une semaine quotidiennement à sa demande. Au terme de cette période il me demanda de l'accompagner lors de sa visite au Centre Vedantique Ramakrishna de Gretz afin qu'il me présente à Swami Ritajananda, ne pouvant à cause de ses nombreux déplacements à travers le monde être suffisamment proche pour me prodiguer les conseils nécessaires relatifs à diverses expériences spirituelles.  Sri Swami Ritajananda président du Centre Vedantique Ramakrishna de Gretz (France) m'a ouvert à l'enseignement de la philosophie du Vedanta. Swamiji me demanda d'être son disciple, il m'initia en août 1969 et me donna le nom de Bhaktaraj. J'ai reçu cet enseignement traditionnel avec le respect et la conscience de le retransmettre avec fidélité jusqu'en février 1994, date de son Mahasamadhi.  Sur les conseils de Sri Swami Chidananda, j'ai rencontré Monsieur Sri Mahesh en 1972, il apporta son concours précieux à une connaissance expérimentale de la pratique des postures et des techniques respiratoires. Mademoiselle Lilian Silburn me guida sur le délicat chemin de la voie Tantra permettant de transmuer les énergies vitales en ouvertures intuitives de l'importance des énergies de la Parole.

La prière de Sri Sarada Devi par Olivier

Prière de la Sainte Mère: « si vous désirez la paix de l’esprit, ne voyez pas les défauts d’autrui – voyez plutôt les vôtres. Apprenez à considérer que l’univers tout entier n’est pas différent de vous-même. Personne ne vous est étranger. Le monde et vous-même c’est tout un. »

Sarada Devi est née le 22 décembre 1853 à Jayrambati, petit village du Bengale.

Promise très jeune selon la tradition millénaire à Ramakrishna, elle ne le rejoignit qu’en 1872. L’exaltation religieuse dans laquelle vivait perpétuellement son époux fut pour Sarada une joie, car cette exaltation comblait ses propres aspirations. L’union des deux époux resta chaste, mais fut cependant parfaite : aucun des deux n’était au service de l’autre puisque tous deux s’étaient mis au service de la réalisation du Suprême.

Après le départ de Ramakrishna en 1886, Sarada fut spontanément reconnue par tous les disciples comme le témoignage le plus clair et le plus éminent du message de Ramakrishna, et bien qu’elle fut vénérée par chacun, elle garda toujours sa simplicité native.

Sarada Devi a quitté ce monde en 1920.

Le rôle de la Mère selon Sri Ramakrishna et Sri Aurobindo par Ajit Sarkar

Enregistrée au CVR le 19 oct 2014

Ajit Sarkar fait ses études à l’école de l’Ashram de Sri Aurobindo à Puducherry (Inde). Il y rencontre Selvi, qui devient sa compagne. Il met en place toute l’éducation physique de l’école de l’Ashram.Titulaire d’une Bourse de l’Etat français en 1968, il entre à l’INSEP à Paris. Diplômé en 1970, il y devient chargé de recherches en pédagogie pour la santé de la population française ; puis chargé de recherches pour la préparation physique et mentale des sportifs de haut niveau.En parallèle, il enseigne le Yoga dans différentes associations à Paris.En 1977, il crée avec Selvi, l’Association de Yoga et de culture indienne, le Soleil d’Or à Paris 14è, où il donne des cours de yoga et forme des enseignants de Hatha Yoga.En 2007, toujours avec Selvi, il crée Vellai Thamarai, grand projet dans le domaine éducatif, social et culturel.

Le spontané (chants Charya et Baul) par Prithwindra Mukherjee

Enregistrée au CVR le 5 oct 2014

Prithwindra Mukherjee, né en 1936 à Calcutta, est un chercheur bengali établi à Paris depuis 1966. Ethnomusicologue, poète,traducteur, spécialiste de la civilisation et de la philosophie indiennes, il fut membre du Centre national de la recherche scientifique(CNRS) entre 1981 et 2003. Il est l'auteur de nombreuses publications dans plusieurs langues (bengali, français, anglais).

Le Védanta, un idéal pour la vie de tous les jours par Swami SUHITANANDA

Enregistrée à Paris le 28 sept 2013 à l'occasion de la célébration du 150ème annversaire de la naissance de Swami Vivekananda

Traduction Bill Walker

Le Secrétaire général est le responsable de la direction à la fois de la Ramakrishna Math et Ramakrishna Mission. Ses fonctions comprennent l'exécution des décisions du conseil d'administration, l'admission des aspirants monastiques dans l'Ordre, leur formation et leur développement au sein des différents centres, la coordination des travaux des différents centres et succursales, la réglementation de toutes les transactions financières. Il est également en charge de la bonne conduite des moines etc. Swami Suhitanada a rejoint la mission en 1958 et est devenu secrétaire général en 2013.

De Sri Ramakrishna à Sri Aurobindo par Ajit SARKAR

Enregistrée au Centre Védantique Ramakrishna le 20 octobre 2013

Ajit Sarkar fait ses études à l’école de l’Ashram de Sri Aurobindo à Puducherry (Inde). Il y rencontre Selvi, qui devient sa compagne. Il met en place toute l’éducation physique de l’école de l’Ashram.Titulaire d’une Bourse de l’Etat français en 1968, il entre à l’INSEP à Paris. Diplômé en 1970, il y devient chargé de recherches en pédagogie pour la santé de la population française ; puis chargé de recherches pour la préparation physique et mentale des sportifs de haut niveau.En parallèle, il enseigne le Yoga dans différentes associations à Paris.En 1977, il crée avec Selvi, l’Association de Yoga et de culture indienne, le Soleil d’Or à Paris 14è, où il donne des cours de yoga et forme des enseignants de Hatha Yoga.En 2007, toujours avec Selvi, il crée Vellai Thamarai, grand projet dans le domaine éducatif, social et culturel.

Monothéisme intégral par Fr. John Martin

Traduction Dushan Errate

Enregistrée au Centre Védantique Ramakrishna le 28 juillet 2013

Sahajananda (Frère John Martin), né en 1955, a été l'un des plus proches disciples du Père Bede Griffiths qui a fortement influencé son parcours. Il a fait ses études de théologie au séminaire Saint Pierre de Bangalore, au cours desquelles il a découvert les écrits des fondateurs de Shantivanam (Jules Monchanin et Henri Le Saux). Cette découverte a transformé sa vision du Christ et du Christianisme. En 1984 il quitte son diocèse et rejoint la communauté de Shantivanam pour y vivre en moine bénédictin auprès du Père Bede Griffiths. Shantivanam appartient à la Congrégation des Camaldules rattachée à l'Ordre de Saint Benoit. Sahajananda est licencié en Spiritualité de l'Université Grégorienne de Rome. Il est aujourd'hui l'un des directeurs spirituels de l'ashram. Il se passionne pour le dialogue interreligieux, en particulier entre Hindouisme et Christianisme. Il enseigne la spiritualité indo-chrétienne aux visiteurs de l'ashram. C'est une forme de spiritualité qui souligne les éléments unificateurs parmi les religions et aussi le caractère unique de chaque tradition spirituelle. Mais qui s'ouvre également vers une spiritualité qui va au-delà des frontières religieuses habituelles.Frère John Martin a écrit de nombreux ouvrages et articles.

L'unité dans la diversité selon le Védanta par Swami DAYATMANANDA

Enregistrée au Centre Védantique Ramakrishna le 29 juin 2013

Swami Dayatmananda est un moine supérieur de l'Ordre de Ramakrishna. Il n'est pas seulement un érudit des Écritures, il est aussi particulièrement doué pour enseigner les vérités difficiles des Upanishads avec clarté et humour. Swami Dayatmananda a rejoint l'Ordre de Ramakrishna et a reçu l'initiation de Swami Yatiswarananda en 1964, et reçut le sannyas de Swami Vireswarananda en 1973. Le swami servis dans les différents centres de l'Ordre de Ramakrishna en Inde jusqu'à ce qu'il soit finalement envoyé en 1991 au Ramakrishna Vedanta Centre, Royaume-Uni, en tant qu’adjoint. Puis, en 1993, Swami Dayatmananda est devenu le président en charge de du Ramakrishna Vedanta centre au Royaume-Uni. Swami Dayatmananda est respecté et aimé par les fidèles à travers le monde.

Le shivaïsme du Kashmir par Pierre Sylvain Filliozat

Enregistrée au Centre Védantique Ramakrishna le 1er Juillet 2012

Né dans la banlieue parisienne, en 1936, dans une bibliothèque sanscrite, d'un père indianiste qui a marqué l'orientalisme du milieu du XXe siècle, Pierre-Sylvain Filliozat a reçu une formation classique française tout en entendant continuellement parler de l'Inde et de la tradition française d'étude scientifique de ce pays remontant au XVIIIe siècle. En 1955, alors qu'il veut être artiste peintre, il fait son premier voyage en Inde, s'enthousiasme devant la beauté des monuments et rencontre un « pandit », lettré sanskrit traditionnel, N. Ramacandra Bhatt, qui l'initie au sanskrit et avec qui il se lie d'amitié profonde. Il découvre que le sanskrit est une langue à la fois ancienne et moderne, qu'il est une langue vivante et aux raffinements infinis dans les cercles de brâhmanes lettrés, le véhicule d'une inépuisable activité intellectuelle au long de quatre millénaires. Il décide de se consacrer à l'archéologie et l'histoire de l'art de l'Inde, mais est bientôt accaparé, dévoré par le sanskrit. L'étude de la culture et de l'esprit des pandits sanskrits, de leur littérature, de leurs rites et coutumes, de leurs monuments est le sujet qui occupe toute sa carrière. Il passe régulièrement une moitié de chaque année en Inde, une autre moitié à Paris, alternant recherche de terrain et enseignement, comme membre de l'Ecole française d'Extrême-Orient de 1963 à 1967, puis directeur d'études de sanskrit à l'Ecole pratique des hautes études (IVe section) de 1967 à 2004. Il entre à l'Académie des Inscriptions et Belles-lettres en 2000.

Vivekananda et l'universalisme par Swami Shivamayananda

Traduction par Jacques

Enregistrée au Centre Védantique Ramakrishna le 26 aout 2012

Swami Shivamayananda est membre du bureau principal de la Ramakrishna Math & Mission à Belur Math en Inde. Membre du conseil d'administration et ancien secrétaire du Swami Vivekananda Institute. 

 

La Mission Ramakrishna a été fondée par Swami Vivekananda en 1897. Organisation purement philanthropique, elle comprend un grand nombre de laïques mais est dirigée par des moines. Elle gère des hôpitaux, des dispensaires, des écoles, des collèges, des centres religieux et culturels (le Centre Védantique Ramakrishna de Gretz-Armainvilliers est l’un de ces centres). La plus importante des activités de la Mission, qui lui a valu les louanges du gouvernement et du peuple indiens, est le travail d’assistance effectué pendant les périodes de famine, d’inondation, de sécheresse, d’épidémie et autres calamités.