Yoga nidra védique & Yoga maternité naissance

Avec Martine Texier - Parameshvari

Retrouvez ce cours en video sur notre chaine YouTube

Dès la conception de l’enfant, la femme vit une transformation profonde, avec une expansion de conscience et une élévation de son niveau vibratoire au service de la vie en elle : elle devient un soleil d’énergie. 

La pratique de Yoga Maternité proposée permet à la femme de rejoindre cette réalité en elle grâce aux reliances en soi et à l’Infini.

Chaque séance comporte des mouvements du bassin pour entretenir sa mobilité et souplesse jusqu’à la naissance et pour favoriser une bonne circulation de l’énergie vitale qui nourrit le bébé.

La découverte de « la Respiration de la vague » fait partie des fondamentaux de la grossesse et de la naissance. Essayez de la pratiquer chaque jour plusieurs fois pour entrer dans le ressenti de cette circulation et imprégnation d’énergie pour vous et votre bébé.

La pratique des mantra est un des fondamentaux de cette méthode « Yoga Maternité Naissance ». 

Le mantra utilisé est : « Om Aïm Hrim Om », ce sont des bija mantra, c’est-à-dire des concentrés d’énergie que vous faites vibrer dans votre corps pendant la tenue de la posture et que vous utiliserez pendant les contractions, le jour de la naissance.

OM : c’est la vibration primordiale à l’origine du monde et de son maintien.

AÏM : c’est le bija mantra de l’infini avec ses 7 qualités : harmonie d’énergie pure, luminosité, beauté universelle, amour pur, intelligence universelle, connaissance de la Réalité et félicité.

HRIM : c’est le bija mantra de la force de vie, à l’origine de la manifestation, de la Nature.

Je vous souhaite une belle pratique en développant une qualité de présence à votre bébé et à son papa.

Martine Texier - Paramesvari

La pratique du yoga nidra védique se décline en trois niveaux. Nous présentons ici un yoga nidra de niveau un : « L’œuf cosmique » qui se structure autour de cinq parties distinctes :

 

1- L’invocation ou prière : qui sont des mantras tirés de la Mahâ Nârâyana Upanishad ;

2- La visualisation du dharana pour la connexion à l’infini ou pure conscience ;

3- La rotation de conscience : il s’agit de convertir le corps comme conscience avec la vibration des bija mantra « Om Aïm Om » ;

4- Le pranayama sur les cinq prana : prana, apana, samana, udana, vyana ;

5- La visualisation finale : « L’œuf cosmique ».

 

Le texte de la visualisation finale donne le titre au yoga nidra : « L’œuf cosmique ». Il a été inspiré d’un texte du Rig Veda X – 121 au sujet de « hiranyagarbha » traduit par l’embryon d’or ou germe d’or selon les auteurs.

 

Voici une traduction de Jean Varenne du verset 1 et du 7 de ce texte du Rig Veda :

1 – L’embryon d’or au commencement se développa : né, il devint le maître unique des choses. Il maintient la Terre et le Ciel que voici. Quel est-il ce Dieu que nous le servions par notre oblation ? …

7 – Quand vinrent les grandes Eaux portant l’univers comme embryon, génératrices d’Agni, alors se développa l’Un, principe de la vie des Dieux : Quel est-il ce Dieu que nous le servions par notre oblation ? 

Dans ce texte, chaque verset se termine par le même refrain : « Quel est-il ce Dieu que nous le servions par notre oblation ? » qui a donné pour le yoga nidra : « Quelle est cette puissance éternelle et infinie qui anime l’univers ? Accueillons-la dans notre cœur. »

Que ce texte inspirant vous permette de faire l’expérience d'un état dans lequel vous n’êtes plus conscients des indriyas et de tous les "ismes", pour être l'ego connecté uniquement à la pure conscience.  

La pratique du yoga nidra védique se décline en trois niveaux. Nous présentons ici un yoga nidra de niveau deux, qui se structure autour de six parties distinctes : 

1 - L’invocation ou prière : ici le mantra la Gayatri ;

2 - La visualisation du dharana pour la connexion à l’infini ou pure conscience ;

3 - La rotation de conscience : il s’agit de convertir le corps comme conscience avec la vibration des bija mantra « Om Aïm Hrim Om » ;

4 - Le pranayama nadi shodana ;

5 - Pratique d’élévation de conscience du chakra racine (muladhara ) au chacra coronal (sahasrara) grâce à différents mantra ;

6 - La visualisation finale : « Hymne à l’infini ».

 

Le texte de la visualisation finale donne le titre au yoga nidra : «l’Hymne à l’Infini ». Il est construit à partir d’un chant de Traylokhya Nath Sanyal poète et chanteur du Brahmosamaj qui signe « Premdas » que vous trouverez dans l’entretien 19 p 308 du livre « Les entretiens de Ramakrisna » édition du Cerf.

Une note en bas de page nous précise que le second chant, celui de la deuxième partie du yoga nidra, semble directement inspiré du récit fait par Ramakrishna lui-même de sa première extase.

Que ce texte inspirant vous permette de faire l’expérience d'un état dans lequel vous n’êtes plus conscient des indriyas et de tous les "ismes", pour être l'ego connecté uniquement à la pure conscience

Yoga nidra